Le Web, les entreprises et le reste

closeCet article a été publié il y a 9 ans 6 mois 3 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Pour mon premier billet sur ce nouveau blog, je vais reprendre un article que j’ai écrit il y a 4 ans, tout en le complétant.

Force est de constater que les entreprises dans leur grande majorité ne savent pas exploiter l’outil Internet. Ces dernières commencent à s’ouvrir à celui-ci. Il est de plus en plus courant pour une entreprise d’avoir son site Internet, malheureusement, comme celles-ci ont un manque flagrant de culture du web, c’est souvent des « ouvrages » désastreux :

  • Ergonomie malheureuse : Nombreux sont les sites développé en Interne, voir par l’ami de… En gros par des personnes à qui il manque les notions d’accessibilité, de facilité d’accès. Ils ne se mettent pas la plupart du temps à la place du visiteur qui est souvent néophyte,
  • Pages mal optimisées : Avec le développement de l’ADSL, les apprentis développeurs « prennent moins de gants » avec le poids de leur page : Animations Flash à tout va, code dix fois trop lourd, images non optimisées,
  • L’usage intensif des dernières technos à la mode : le Web 2.0 (enfin ce qu’ils croient savoir du web 2.0, mais cela, c’est un autre débat), AJAX, …

Pour des entreprises, ce genre de site n’apporte rien, au mieux c’est comme s’ils n’avaient rien fait, au pire, cela porte préjudice à l’image de ces dernières, ainsi qu’une dépense plus importante qu’elles ne l’imaginaient. En effet, on oublie souvent que les hébergeurs facturent aussi ce que l’on appelle la bande passante, et des pages mal optimisées génèrent une surconsommation de cette dernière. Au final, laisser la réalisation à un « amateur » peut coûter bien plus cher que par des spécialistes.

Un problème majeur pour les entreprises, c’est de trouver des spécialistes vraiment compétents, nombreux sont ceux qui se sont « improvisé Web-Agency », on voit souvent des graphistes qui se sont adapté à la demande et proposent dans leur prestation la réalisation de site Internet. Non je n’ai rien contre les graphiste, certains font du très bon travail pour le web, mais la grande majorité revient à se retrouver avec les 3 points cités ci-dessus.

Eric Daspet à écrit un billet flagrant de vérité : Le Web c’est pour les stagiaires. En effet, il décrit très bien la situation actuelle, c’est-à-dire : « La conception Web c’est pour les stagiaires, les secrétaires et les opérateurs de saisie ». Bien malheureusement, c’est aujourd’hui trop souvent le cas, et j’ai l’occasion de la constater régulièrement. Mon activité englobe la formation, dont le thème est essentiellement sur la conception de site web, j’ai donc pus constater que la majorité de mes clients sont justement des secrétaires, ou éventuellement des responsables informatiques, sans connaissance autre que l’usage d’un traitement de texte. Donc on se retrouve avec sites qui perdent rapidement de la cohérence, font un peu sapin de Noël : chacun y utilise sa police favorite, sa couleur, insère des gif animé (c’est génial, ça bouge )…

Malheureusement, j’ai comme tout le monde un loyer à payer à la fin du mois, donc bien sûr je n’aide pas toujours les « standards » à se développer. J’essaie toujours, autant que possible de donner les meilleurs conseils aux clients, et ensuite à mes stagiaires, mais, à mon grand dam, beaucoup sont réfractaires aux arguments donnés. Pour eux le site web n’est la plupart du temps qu’un plus pour leur entreprise, et tant que cela marche sur leur navigateur (sous-entendu Internet Explorer), c’est amplement suffisant. Je suis souvent obligé d’apprendre à mes stagiaire la « magnifique » structure tableau des mise en page  pour qu’ils puissent modifier l’existant.

Même si en quatre ans, les choses se sont un peu améliorées, dans les grandes lignes le contenu du billet reste valable, pire même, quand Eric Daspet parlait des stagiaires, ont vois de plus en plus de « web-agency » qui font réaliser leur prestas par des stagiaires

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>